Structure type d'un rapport de physique:


En général, un rapport de physique complet devrait contenir les chapitres suivants:


1. But ou introduction

2. Croquis et liste de matériel

3. Théorie

4. Mesures

5. Graphiques

6. Calculs et résultats

7. Analyse des résultats

8. Conclusion


En supplément: ATTENTION aux quelques erreurs ou maladresses souvent observées:


Pour tester vos connaissances, vous pourrez ensuite examiner un authentique rapport d'élève

1. But ou introduction (quelques lignes, au maximum 1/4 de page)

-Le but n'est pas un résumé du rapport mais, par quelques phrases, il doit présenter l'objectif essentiel de la démarche effectuée.

-L'introduction est un exercice différent, commun à beaucoup d'autres disciplines (exemple: dissertation), sa forme peut être multiple. Dans le cas d'un rapport en science, une possibiliteffectuée en laboratoire.

2. Croquis et liste de matériel

Le croquis et la liste de matériel sont là pour présenter le matériel mis à votre disposition au laboratoire. Cette liste doit permettre de refaire l'expérience éventuellement dans un autre laboratoire (matériel différent). Les précisions apportées ne doivent l'être que si elles sont pertinentes dans l'expérience proposée.

Exemple: il est inutile d'indiquer la marque d'un chronomètre ou d'en faire un croquis, en revanche, il peut être judicieux d'indiquer la précision de la mesure (exemple: 1/100 s) Tout croquis doit être schématique (éviter la perspective) et conduire à une bonne compréhension du dispositif expérimental.

3. Théorie

C'est un résumé de la théorie nécessaire au rapport (expérience et calculs)

Elle doit comporter, au minimum, les lois physiques avec définitions des grandeurs utilisées ainsi que leurs unités dans le cadre du laboratoire.

4. Mesures

Toutes les mesures avec symbole de la grandeur et de ses unités doivent figurer dans cette partie et sont à présenter sous forme de tableaux chaque fois qu'il est nécessaire (séries de mesures).

5. Graphiques

Sur indication du protocole ou du maître des graphiques doivent être élaborés. Chaque axe comportera obligatoirement les symboles de la grandeur physique et de son unité.

6. Calculs et résultats

Tous les calculs sont à présenter en ligne sans oublier de préciser les données (par référence au point 4) par exemple).

Les résultats seront clairement mis en évidence.

Les calculs d'incertitude seront donnés avec tous les détails nécessaires.

7. Analyse des résultats

Cette partie doit comporter votre analyse critique des résultats obtenus. Elle peut permettre des comparaisons avec d'autres valeurs (par exemple celles de la table) et toutes les remarques constatant un bon accord ou, au contraire, un désaccord avec la théorie, doivent y figurer. Toute hypothèse pertinente permettant d'expliquer des mesures ou résultats faux ou trop imprécis sera la bienvenue.


8. Conclusion (quelques phrases, 1/4 page au maximum)

La conclusion n'est, à nouveau, pas un exercice réservé à la physique et elle permet habituellement, à la fin d'un rapport, une généralisation. Elle peut reprendre des idées de l'introduction ou les points importants de l'analyse des résultats pour les développer et en tirer une conclusion.


Quelques erreurs ou maladresses souvent observées:

a) Document incomplet.

b) Introduction ou conclusion hors sujet.

c) Croquis inutiles à la compréhension.

d) Théorie développée inutilement.

e) Mesures incomplètes.

f) Calculs partiels.

g) pour le point 7, éviter les phrases trop générales du type: "c'est à cause de l'imprécision de nos mesures"



Pour tester vos connaisances, vous pourrez maintenant examiner un authentique rapport d'élève